Facebooktwitter

Lauren et Smoothie

Petite, Lauren voulait avoir un chien. Mais un matin de Septembre, elle a fait une rencontre qui allait la réconcilier pour toujours avec les félins…

 

Leur histoire

« Smoothie est née le 18 septembre 2008 chez mes voisins. Lorsque je l’ai vue la première fois, elle n’avait que quelques heures.

J’avais 10 ans à ce moment là, et j’avais toujours voulu avoir un chien, je n’aimais pas trop les chats. Tous les enfants du quartier voulaient l’adopter, mais arrivés ses 2 mois, personne ne s’est présenté, ma mère a alors décidé de l’adopter. Nous vivions en Haute-savoie, et ce jour là, il y avait une tempête de neige. On l’a emmitouflée dans des couverture et ramenée à la maison. Un mois après, nous avons emménagé à Bordeaux, elle était terrifiée. J’ai passé les 2 jours qu’ont duré le déménagement avec elle à la rassurer.

Depuis ce jour là, on se s’est jamais quittées. Elle m’a complètement fait changer mon avis sur les chats. Elle était douce, câline, bien qu’un peu peureuse.« 

 

 

Leurs plus beaux souvenirs

 

« Smoothie a toujours dormi dans ma chambre, sur son oreiller attitré.

L’été 2017, j’ai du partir 2 mois aux Etats-Unis pour un stage. Je lui avait préparé son oreiller avec ses peluches pour qu’elle ne se sente pas seule. Lorsque je suis rentré à la maison fin juillet, Smoothie a couru vers moi pour me faire un câlin et elle est aller dormir sur son oreiller.

Ma mère m’a dit qu’elle n’avait pas dormi une seule fois dans ma chambre lorsque je n’étais pas là. »

 

 



 

Nidoo pour lui dire au revoir …

 

« Nidoo a été un moyen de garder ma petite Smoothie proche de moi. Bien qu’elle soit partie très vite, en une semaine à peine, la peine a été plus facile à supporter en sachant qu’elle allait rester proche de moi.

L’arbre qui pousse là où nous l’avons enterré me fait penser à elle, elle qui aimait passer du temps dans les arbres. »

 

 

 

Un grand merci à Lauren pour son témoignage.

Vous avez aimé cette histoire et souhaitez partager la vôtre? Ecrivez nous

 

Commentaires

Laisser une réponse