Facebooktwitter

10 gestes éco-responsables à adopter lorsque l’on a un animal de compagnie

Avoir un animal implique de faire des choix et d’avoir une responsabilité sur la consommation des produits et accessoires qui lui sont destinés. Que ce soit pour sa santé, son quotidien ou ses déplacements, il est important de veiller à l’impact qu’il peut aussi avoir sur l’environnement.

Nidoo vous propose 10 gestes éco-responsables pour les familles qui ont un compagnon à quatre pattes. 

 

1. Pour votre chat, choisissez une litière écologique ou fabriquée maison.

 

animal

 En France, un chat utilise en moyenne 33 kilos de litière par an.

Les litières vendues dans le commerce sont certes très efficaces mais elles ne sont pas recyclables. De plus, elles contiennent bien souvent des additifs chimiques, nocifs pour la nature et pour nos compagnons. Heureusement pour nous, propriétaires soucieux de l’environnement, il existe aujourd’hui des litières écologiques. Notamment des litières végétales en copeaux de bois, résidus de maïs, de blé, de coquilles de noix, ou encore de papier journal recyclé.

Si vous souhaitez vous impliquez personnellement, vous pouvez faire la litière de vos chats vous-même! La fabrication de celle-ci vous prendra 45 minutes et vous serez tranquille pour deux à trois semaines (pour un seul chat bien entendu).

La litière maison:

  • 1ère étape : Procurez-vous des vieux journaux et coupez-les. Vous pouvez gagner du temps en utilisant un destructeur de documents. 
  • 2ème étape : Faites tremper ces lambeaux dans de l’eau chaude avec un peu de liquide vaisselle bio. Ça devrait virer au porridge et l’eau va devenir grise.
  • 3ème étape : Filtrez le tout avant de recommencer le processus sans savon.
  • 4ème étape : Une fois les journaux nettoyés, saupoudrez du bicarbonate de soude sur le papier encore mouillé et malaxer pour obtenir une pâte.
  • 5ème : Essorez autant que vous le pouvez
  • 6ème étape : Etalez tout cela en petits tas dans un coin et laissez sécher quelques jours.

Vous pourrez ainsi l’utiliser comme n’importe quelle autre litière. Si vous souhaitez plus d’efficacité et moins d’odeur, saupoudrez de la terre de diatomée dans la caisse à litière.

 

2. Jetez les déjections dans un sac biodégradable.

 

animal

Sachez que les excréments de vos petits compagnons sont bien plus nocifs pour la nature que vous pouvez le penser. En effet, les déjections félines et canines pourraient être la cause d’une grave augmentation du nombre de germes et de bactéries dans les rivières et les cours d’eau. Ces selles sont incriminées dans la contamination par la toxoplasmose des mammifères de bord de mer, en Californie. Une épidémie de décès suite à d’importantes tumeurs au cerveau a particulièrement touché ces populations en 2002. Premières à en pâtir, les loutres, puis les dauphins et les baleines. Des espèces pourtant protégées. La contamination s’est faite parce que les propriétaires de chats avaient pris l’habitude de vider les litières dans les toilettes, dont les eaux usées partaient directement dans l’océan.

Il est donc important de jeter les déjections de vos animaux, idéalement dans un sac biodégradable. N’hésitez pas non plus à réutiliser les sacs plastiques qui sont encore distribués en nombre dans les magasins.

Si vous avez plusieurs animaux et un jardin, pourquoi ne pas opter pour un composteur?

En Grande-Bretagne, il veut transformer les dejections canines en électricité

 

3.Utilisez des soins bio pour prendre soin de vos animaux

 

animal

Les produits que nous utilisons pour prendre soin de nos animaux ne sont malheureusement pas, pour la plupart, bons pour la planète!  Les sprays et lotions antiparasites sont la plupart du temps composés de chloropyrifos, dichloros ou de phosmet, néfastes pour la santé. Il existe des produits naturels et bio dont la qualité est égale.

Nous vous conseillons les produits Néo Lupus, une marque française 100% bio qui propose une large gamme de produit de soin et d’hygiène à base de plantes pour chouchouter nos animaux.

 

 

4.Adoptez votre animal dans un refuge

 

animal

En adoptant un compagnon, vous participerez à la réinsertion des animaux errants. Contrairement aux idées reçues, les animaux de refuges ne sont pas tous vieux et malades ! Des animaux de tous les âges, toutes les couleurs, toutes les tailles et doués de caractères bien différents attendent d’être adoptés. De nombreuse structures d’adoption existent en France, il y en a sûrement une près de chez vous !

En adoptant, vous sauvez deux vies; celle de l’animal que vous adoptez et celle de l’animal qui pourra prendre sa place. 

Les structures telles que 30 millions d’amis ou la SPA pourrons vous aider à trouver le compagnon idéal.  

 

5. Des promenades éco-responsables 

 

animal

Des études ont été réalisées en Angleterre pour observer le lien entre la disparition d’oiseaux dans certaines zones et la présence d’animaux domestiques (chats et chiens). Ces études ont montré que les neuf millions de petits félins britanniques seraient responsables de la mort d’environ 55 millions d’oiseaux chaque année.

Adopter une attitude responsable vis-à-vis de l’environnement, c’est aussi respecter la nature et ses habitants. Lors de vos balades, assurez-vous que votre animal ne perturbe pas les autres animaux et ne détruise pas des plantes en limitant son accès aux zones protégées. 

 

 

6.Recyclez les poils de vos animaux

 

animal

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme! Les poils de votre chien ou de chat peuvent être utiles à d’autres espèces: au printemps, vous pouvez les laisser à des endroits stratégiques dans votre jardin, où les oiseaux ont l’habitude de venir. Ils s’en serviront pour confectionner leur nid.

Vous pouvez aussi vous rapprocher d’entreprises qui recyclent les poils canins ou félins pour les transformer en laine. Très douce et chaude pour l’hiver! Travail réalisé par Canislana,  Dogwood et Lafileuse.

Le reste de l’année, pas besoin de jeter, il vous suffit de composter les poils de votre animal avec le reste de vos déchets organiques. Il suffit juste d’y penser!

 

 

7. Faites leurs des repas maison et de saison

 

animal

La consommation de croquettes industrielles est l’une des causes principales de l’empreinte carbone élevée de nos animaux. En effet, selon deux universitaires néo-zélandais, un chien aurait une empreinte carbone de 0,84 hectare durant sa vie soit deux fois plus qu’un 4×4. (A lire sur : http://www.chien.com/le-chien-50/chiens-chats-l-impact-ecologique-de-nos-animaux-de-compagnie-12802.php ). Il est donc souvent plus écologique de faire soi-même les repas de ces animaux en veillant à bien respecter leurs besoins nutritionnels.  Le petit plus ? Utiliser des produits de saison en faisant attention à leur provenance.

Si vous n’avez pas le temps de cuisiner, des croquettes plus écolo existent, comme les croquettes Entomojo, élaborées avec des protéines d’insectes.

Voici quelques idées de recettes pour chats et chiens :

Des recettes pour chien 100% maison

Des recettes pour chat 100% maison

 

8. Choisissez des jouets respectueux de l’environnement.

 

animal

Vous aimez surement gâter vos toutous de jouets divers et variés. Mais avez-vous déjà pensé à l’impact écologique de ces jouets?  Vos animaux n’ont pas besoin de jouets en plastique pour s’amuser, une simple boite en carton, un reste de tissu transformé en cabane suffisent ! Voici quelques DIY pour occuper votre dimanche et votre animal : 

DIY pour nos animaux de compagnie

10 IDÉES DIY POUR VOS ANIMAUX

9.Faites stériliser votre animal

 

animal

Faire stériliser son chien ou son chat permet d’éviter la prolifération des chats errants. Ces derniers ont un réel impact sur la population d’oiseaux notamment ainsi que sur la pollution des cours d’eau. Faire stériliser son animal, c’est aussi ne pas prendre le risque d’avoir une portée non désirée qui finira probablement dans un refuge déjà surpeuplé et risquera l’euthanasie.

 

 

10. Réduisez vos dépenses énergétiques

 

animal

Lorsque vous sortez votre animal en promenade, préférez un parc à proximité où vous irez à pieds plutôt qu’une gigantesque forêt où vous devez vous rendre en voiture. Faites de même lorsque vous faites vos courses chez les commerçants du coin.

Si vous faites prendre un bain à votre chien, n’utilisez pas de séchoir électrique, mais une simple serviette de bain. Si vous avez des poissons ou des serpents, achetez des ampoules dotées d’une minuterie afin de réduire leur consommation énergétique.

Préférez des fruits et légumes cultivés dans votre jardin pour nourrir vos rongeurs et reptiles. Vous leur offrirez ainsi des légumes frais essentiels à leur régime quotidien tout en favorisant une consommation hyper locale, qui évite les déplacements de camions approvisionnant les supermarchés.

 

Lauren de Nidoo.