Facebooktwitter

France Inter

« Pour rendre moins douloureuse la disparition de l’animal, ils ont décidé d’en perpétuer le souvenir en recréant la vie. »